Affiner la recherche 
Dimanche 28 Mai 2017
Site accessible aux handicapés
Plan interactif des services publics et parapublics de proximité
Mes demandes d'actes d'État Civil en ligne
Mon guide en ligne des droits et démarches administratives avec Service-Public Local

Visite de Gradignan en photos
  Envoyer cette page par courrielImprimer cette page  
 

Coordonnées mairie

Hôtel de Ville :
Allée Gaston Rodrigues
CS 50105
33173 Gradignan cedex
France
Téléphone :
+33 (0) 5 56 75 65 00
Télécopie :
+33 (0) 5 56 75 75 69
mairie@ville-gradignan.fr

Accueil :
» le lundi de 13h à 19h
» du mardi au vendredi de 8h à 16h
» le samedi de 9h à 12h (permanence État Civil uniquement)

Plan d'accès à l'Hôtel de Ville de Gradignan
 

Portail famille Bamboo
En savoir plus sur Bamboo

Couverture du journal municipal
Télécharger le journal municipal au format PDF


Agenda


Actualités


Ville Internet 2007 @@@


Villes et Villages Fleuris


Ville Fleurie - 2 fleurs

Ville Fleurie - 2 fleurs

Site du développement durable de la Ville de Gradignan

Retrouvez Gradignan Ma Ville sur Facebook

L'histoire viticole de Gradignan

Le vin à Gradignan - partie 1

La vigne et la viticulture ont marqué la vie de la commune pendant plusieurs siècles
La vigne et la viticulture ont marqué la vie de la commune pendant plusieurs siècles.
Situé en terre de Graves, Gradignan a un passé viticole très ancien qui remonte à l'époque romaine. Mais c'est aux anglais à partir du XIIIe siècle qu'elle doit l'extension de son vignoble. Après leur départ, au XVe siècle, ce fut l'arrêt brutal. Quelques décennies plus tard, les vignes repartaient de plus belle.

Le XVIIIe siècle marqua le début de la grande époque du vignoble. Le phénomène s'explique par l'extraordinaire vitalité du commerce bordelais avec les colonies, les petites Antilles, Cayenne et l'île Bourbon (actuelle île de la Réunion). Beaucoup de négociants se rendirent maîtres de propriétés viticoles afin d'envoyer du vin aux colonies. Le trafic concernait en retour l'achat de sucre, de café, de cacao et de rhum.

A côté des gros propriétaires, il existait une foule de petits vignerons, de loin les plus nombreux. Si l'on tient compte des professions liées à la viticulture (tonneliers par exemple) on peut dire que les trois quart de la population de l'époque vivaient d'activités viticoles.

Deux graves crises affectèrent la deuxième moitié du XIXe siècle à une période où le vignoble n'avait jamais été aussi étendu.
L'oïdium, un champignon qui ne tuait pas le pied de vigne, mais faisait chuter les rendements. L'expérience montra que des cépages résistaient mieux que d'autres. Aussi les gros propriétaires n'hésitèrent pas à recomposer leur vignoble. Cette crise toucha surtout les petits viticulteurs.
La seconde épreuve fut autrement plus importante car cette fois c'était un insecte, le phylloxéra, qui tuait le pied de vigne. L'attaque du phylloxéra suivie par la guerre de 1914, marqua le début du déclin du vignoble gradignanais. Dès 1923, de grands domaines arrachaient leurs pieds de vigne et se lançaient dans l'exploitation laitière. En 1966, le vignoble tombait à 13 hectares. Le travail de la terre devint une activité secondaire pour le petit propriétaire qui exerçait un autre emploi à Bordeaux. Les terres agricoles allaient amorcer une mutation : elles tournèrent de plus en plus à la friche en attendant de devenir constructibles. En 1988, quand la municipalité décida de perpétuer la tradition viticole en achetant la dernière propriété, Poumey [en savoir +], le vignoble gradignanais était tombé à 3 hectares !

Haut de la page


Quelques "Châteaux" de Gradignan

Le vin à Gradignan - partie 2

Le Château d'Ornon, une des nombreuses demeures qui font partie de l'histoire viticole de Gradignan
Le Château d'Ornon, une des nombreuses demeures qui font partie de l'histoire viticole de Gradignan.


Gradignan produisait des vins de Graves de qualité sans atteindre toutefois le renom des crus de Léognan ou de Pessac, ses voisines. Tout au long du XIXe et au début du XXe, on retrouve sensiblement les mêmes crus portant la plupart du temps l'appellation de « Château » accolée au nom de la propriété (cf. ci-dessous pour la définition).

Laurenzane et Moulerens : tous deux d'origine noble, ils ont été à partir du XVIIIe siècle des domaines magnifiques dont les vignobles, anciens, ont été recomposés entièrement à la suite des épidémies d'oïdium. L'un et l'autre produisaient d'excellents crus rouges et blancs. Ces propriétés ont aussi en commun d'avoir eu à leur tête des familles de négociants depuis la fin du XVIIIe siècle. Laurenzane a été vendue en plusieurs lots à partir de 1974. Le château est devenu hôtel de ville en 1986.

Saint-Albe : à la fin du XIXe siècle, Saint-Albe rivalisait avec Laurenzane en étendue et en beauté. Ses 25 hectares de vignes produisaient un vin de grande qualité. Le château, superbe édifice du XVIIIe siècle, du moins dans sa partie centrale, est une propriété privée.

Barthez : c'est une ancienne dépendance du prieuré de Cayac. La bâtisse, à l'origine bâtiment de ferme, fut transformée en 1895. Les crus d'une remarquable finesse furent plusieurs fois récompensés. La vigne disparut complètement en 1948 et le domaine disloqué en lots à bâtir en 1965.

Citons encore : Lange, Saint-Géry, Château Lafon, Rosiers Bellevue.
 

 

Ce que « Château » veut dire...
• Jusqu'au milieu du XIXe siècle, le terme « Château » désigne une forteresse en général. Une « maison noble » est une demeure habitée par un aristocrate. Un « cru », une propriété viticole
• Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, un « Château » est une propriété viticole, qu'elle soit ou non d'origine noble. En choisissant ce terme de château, les propriétaires insistaient sur l'ancienneté de la qualité de leur cru, donc sur l'origine aristocratique de leur vignoble car autrefois les seigneurs étaient les seuls à faire de bons vins. L'appellation de château est une exclusivité des vins de Bordeaux.


Haut de la page


Retrouvez Gradignan Ma Ville sur Facebook
Envoyer cette page par courrielImprimer cette page
  Copyright Ville de Gradignan (33)
Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits. Mentions légales.
Contact
| Site optimisé pour une résolution 1024*768 | Réalisation Alienor.Net | Hébergement Alienor.Net |